Les cosmonautes ne font que passer

gueorguieva_les_cosmonautes_ne

Les cosmonautes ne font que passer
Elitza Gueorguieva
Éditions Verticales
Roman
184 p., 16,50 €
EAN : 9782070187096
Paru en août 2016

Ce qu’en dit l’éditeur
«Ton grand-père est communiste. Un vrai, te dit-on plusieurs fois et tu comprends qu’il y en a aussi des faux. C’est comme avec les Barbie et les baskets Nike, qu’on peut trouver en vrai uniquement si on possède des relations de très haut niveau. Les tiennes sont fausses…»
Ce premier roman a trouvé le ton elliptique et malicieux pour conjuguer l’univers intérieur de l’enfance avec les bouleversements de la grande Histoire. Grâce à la naïveté fantasque de sa jeune héroïne, Les cosmonautes ne font que passer donne à voir comment le politique pénètre la vie des individus, détermine leurs valeurs, imprègne leurs rêves, et de quelle manière y résister.

Ce que j’en pense
Ce roman figure dans ma sélection des ouvrages de la rentrée littéraire 2016 à lire. Si je ne l’ai pas encore lu, j’ai apprécié la présentation qui en a été faite ainsi que le thème abordé. C’est pourquoi, je me propose dans un premier temps de publier sur mon blog les informations qui ont déterminé ce choix ainsi que ma revue de presse. Bien entendu, après avoir lu le livre, je vous proposerai ma chronique.

Autres critiques
Babelio 
Diacritik (Sophie Queteville)
L’Humanité (Alain Nicolas)
LCI (Jennifer Lesieur)
En Attendant Nadeau (Sophie Ehrsam)
Blog Entre les lignes 
Blog Un dernier livre avant la fin du monde 
Blog White Pages 
Blog Les carnets du Prof. Platypus 
Blog Cunéipages (Sylvie Sagnes)

Extrait
« Chers camarades, dit une dame vêtue d’une jupe qui te paraît immense, parsemée de diverses fleurs des champs, il y a des moments dans la vie que l’on n’oubliera jamais, dit la dame du haut du podium installé dans la cour de l’école, aujourd’hui est l’un de ces jours: c’est le premier jour de votre scolarité, dit-elle en éclaircissant sa voix dans le micro – son perçant qui fâche un peu ta mère. Dès aujourd’hui, vous, jeunes camarades, allez mettre votre être à l’épreuve, pour servir votre douce mère, la Patrie ! dit la dame à la jupe immense parsemée de diverses fleurs des champs, et comme tout le monde le sait: les fils et les filles du peuple sont les futurs créateurs de nos avenirs communistes ! dit-elle puis elle se tait, pour mieux faire ressortir le silence du collectif. Je suis très heureuse de vous accueillir dans votre future école, dit la dame qui est aussi la directrice, celle-là même qui a accueilli jadis notre cher camarade soviétique, le cosmonaute Iouri Gagarine, le premier homme envoyé dans l’espace, dit la dame qu’il faut en fait appeler la camarade directrice.» (p. 18)

A propos de l’auteur
Née à Sofia (Bulgarie) en 1982, Elitza Gueorguieva vit depuis quinze ans en France. Après des études de cinéma, elle travaille d’abord comme assistante de réalisation et cadreuse pour plusieurs sociétés de production (dont EuropaCorp, Archipel 35, Avenue B, Zadig Productions). Parallèlement à ses activités cinématographiques, elle est diplômée d’un Master de Création Littéraire à l’Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis en 2015 et réalise régulièrement des performances textuelles pour divers lieux et événements scéniques. Les cosmonautes ne font que passer est son premier roman. (Source : Livres Hebdo)

Commandez le livre en ligne sur Amazon (il suffit de cliquer sur la couverture)

Mes livres sur Babelio.com


Focus Littérature

Tags :
#lescosmonautesnefontquepasser #elitzagueorguieva #editionsverticales #RL2016 #roman #rentreelitteraire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s