15 premiers romans épatants

Logo_68_premieres_fois_2017  Logo_premier_roman

Sélection printemps 2018 des «68 premières fois»

Avec la mise en ligne de ma chronique du premier roman de Pierre Linhart, j’ai bouclé la sélection de ce début d’année 2018 des «68 premières fois».

L’occasion d’un bilan enthousiaste, à la fois parce que j’ai pris du plaisir à lire l’ensemble des quinze ouvrages retenus (bravo au comité de sélection!) et parce que j’y ai déniché deux diamants bruts : Les Déraisons d’Odile d’Oultremont et Éparse de Lisa Balavoine.

Voici l’ensemble de mes chroniques, par ordre alphabétique des auteurs:

  Éparse de Lisa Balavoine
  Celui qui disait non de Adeline Baldacchino
  Seuls les enfants savent aimer de Cali
  Les rêveurs de Isabelle Carré

  L’attrape souci de Catherine Faye

  L’homme de Grand Soleil de Jacques Gaubil

  Fugitive parce que reine de Violaine Huisman

  Ariane de Myriam Leroy

  Une mère modèle de Pierre Linhart

  Apprendre à lire de Sébastien Ministru

  Les Déraisons d’Odile d’Oultremont

  Ta vie ou la mienne de Guillaume Para

  Une immense sensation de calme de Laurine Roux

  Pays provisoire de Fanny Tonnelier

  La nuit introuvable de Gabrielle Tuloup

Un seul petit regret, que le superbe


Diên Biên Phù de Marc Alexandre Oho Bambe paru en mars n’ait pu être intégré à la liste.

Rendez-vous pour la sélection de l’automne 2018!

Publicités